Réservez votre billet d'avion pour Reykjavik avec Finnair | Finnair Suisse

Vols pour
Reykjavik

Vol au départ de
Vol à destination de
REK,
Passagers
1 adulte
Classe de voyage
Toutes les classes
Date de départ
Date de retour
Prix par adulte à partir de

GUIDE DE VOYAGE – REYKJAVIK

Entourée de quelques-uns des paysages les plus magiques de la planète, la petite ville de Reykjavik est un véritable joyau étincelant au cœur des territoires volcaniques d'Islande parfois très hostiles. Avec une population de moins de 200 000 habitants, cette petite ville au bord de l'Atlantique pourrait être considérée comme calme et insipide. Mais ne vous fiez pas aux apparences : riche de milliers d'années d'histoire, d'une facette moderne et branchée, et d'une population chaleureuse et accueillante, vous vous y plairez forcément. Grâce au Guide de voyage Finnair dédié à Reykjavik, découvrez ce qui rend cet endroit si unique.

Les attractions de la ville sont centralisées autour du Tjörnin, un petit lac bordé de maisons colorées offrant un magnifique panorama. Se dressant au sommet d'une colline voisine, à côté de la statue de l'explorateur de renom (tout du moins en Islande), Leif Erikson, l'église de Hallgrímskirkja surplombe la ville. Le parc Austurvöllur est le lieu de rendez-vous favori des Reykjavikois qui se prélassent dans son herbe lors des journées ensoleillées. La galerie nationale d'Islande offre une interprétation visuelle de l'âme du pays à travers une vaste collection d'œuvres d'art islandaises qui traverse les époques. Pour un séjour placé encore davantage sous le signe de la culture, visitez les trois musées d'art de Reykjavik, chacun dédié à un célèbre artiste islandais. Si, après une journée de visite, il vous reste de l'énergie pour faire la fête, plongez-vous dans la mythique vie nocturne de la ville : toute une expérience !

Le Blue Lagoon : lieu de prédilection des touristes pour son emplacement idéal entre l'aéroport de Keflavik et la ville, ce spa thermal en plein air est alimenté en eaux chaudes par la centrale géothermique voisine. Située à moins d'une heure de Reykjavik, c'est une escale on ne peut plus pratique et relaxante sur le trajet depuis ou vers la ville.

Les randonnées pédestres : grâce à sa superficie réduite, il est très facile de s'échapper de la ville pour rapidement se retrouver en pleine nature sauvage. La ville est entourée de zones de randonnée, et de nombreux sentiers pédestres spécifiques sont à la disposition des randonneurs.

L'observation des baleines : de nombreuses espèces de baleines ont élu domicile dans les eaux au large de l'Islande, faisant des baies de Reykjavik l'endroit idéal pour observer leurs déplacements. Participez à l'une des excursions d'observation des baleines en eau libre et admirez ces créatures majestueuses à l'état sauvage.

Le parc national de Thingvellir : siège originel du parlement islandais, ce parc national mêle histoire humaine et naturelle dans un cadre d'exception.

Gullfoss : exemple parfait des innombrables chutes d'eau qui parsèment le pays, Gullfoss fait jaillir des millions de litres d'eau de son sommet, situé à seulement 32 m d'altitude, créant un spectacle à ne manquer sous aucun prétexte.

Geysir : point de chute du circuit du Cercle d'or, avec le parc national de Thingvellir et les chutes de Gullfoss, il s'agit du geyser le plus célèbre d'Islande, ce qui n'est pas surprenant puisqu'il a donné naissance au mot « geyser ».

Même s'il est incontestable que Reykjavik n'est pas la Mecque du shopping, la ville offre de multiples possibilités aux touristes qui ne sont pas à la recherche de grandes marques.

Les boutiques d'articles design : avec ses nombreuses boutiques et ses créateurs indépendants proposant des articles tendance en tous genres, de la décoration aux vêtements, en passant par les objets d'art et les bijoux, Reykjavik est devenue une sorte de paradis du design.

Les produits typiquement islandais : l'Islande est réputée pour ses produits traditionnels en laine et ses autres produits naturels. De nombreuses boutiques dédiées aux touristes vendent divers articles, tels que les incontournables pulls et couvertures en laine, ou encore des objets d'art et des spécialités culinaires locales.

Le quartier commerçant : si vous souhaitez faire les boutiques, la rue commerçante Laugavegur est l'endroit idéal. Vous y trouverez des boutiques design, des boutiques de marque et des magasins de souvenirs.

Même si vous n'avez probablement jamais entendu parler de la plupart d'entre elles, l'Islande regorge de spécialités culinaires résolument uniques. Rares sont celles qui ont réussi à s'exporter dans le reste du monde, nous vous conseillons donc d'en goûter un maximum afin de découvrir les saveurs islandaises.

Le skyr : probablement le produit islandais le plus exporté, ce copieux et délicieux dessert ou en-cas laitier d'une grande simplicité, similaire au fromage blanc, est essentiel pour la plupart des Islandais. Il est proposé dans de nombreux magasins, dans plusieurs parfums et sous différentes coutures.

Le poisson : l'âme de Reykjavik puisant son caractère dans la mer, les plats à base de poisson sont légion. Ils peuvent être dégustés très frais et cuisinés de bien des façons. Les espèces les plus populaires sont le cabillaud, la plie et l'aiglefin.

Le hákarl : âmes sensibles s'abstenir, ce plat notoire à base de requin putréfié diffuse une odeur nauséabonde et des arômes saisissants. Seuls les plus courageux s'y risqueront.

Le macareux : même si votre estomac peut avoir des difficultés à ingérer ce mignon petit oiseau, sa viande n'en est pas moins un véritable délice en Islande. Viande brune aux délicieux arômes de gibier.

Le snúður : pâtisserie typiquement islandaise semblable à un roulé à la cannelle, à déguster avec un café chaud pour un plaisir ultime.

Le brennivín : schnaps local, puissant et âpre. S'accorde parfaitement avec le hákarl.

Grâce à sa superficie réduite, rien n'est plus facile que de se déplacer dans Reykjavik. Toutefois, la circulation peut parfois être difficile, en fonction de l'heure de la journée.

À pied : c'est certainement le meilleur (et le moins cher) mode de transport à Reykjavik.

Le vélo : grâce aux routes accessibles aux cyclistes et aux quelques pistes cyclables, vous pouvez facilement sillonner la ville à vélo, en toute sécurité. Faites simplement attention aux pavés.

La voiture : les voitures ne sont pas rares à Reykjavik, ce qui cause des problèmes de circulation. Vous n'aurez probablement pas besoin d'une voiture pour visiter la ville, mais si vous souhaitez explorer les environs, nous vous conseillons d'en louer une.

Le bus : les bus desservent la ville elle-même ainsi que d'autres destinations à travers l'Islande. Les bus locaux ne rendent pas la monnaie, nous vous conseillons donc de faire l'appoint.

Bonjour
Merci
Takk
Au revoir
Bless
Oui
Ja
Non
Nei
Excusez-moi
Afsakið

Devise : la couronne islandaise (ISK)

Électricité : 230 volts, 50 Hz, prises européennes de type F.

Pourboire : non exigé.

Paiement par carte : les cartes sont acceptées dans la plupart des cas. Prévoir des espèces à l'extérieur de la ville.

Fuseau horaire : Reykjavik (Islande) UTC/GMT + 0 heure.

Eau : potable et délicieuse.

AÉROPORT INTERNATIONAL DE KEFLAVÍK

L'aéroport se trouve à 50 km au sud-ouest de Reykjavik. Plusieurs lignes de bus rejoignent le centre-ville et des taxis sont disponibles à l'aéroport.

  • L'enregistrement débute deux heures avant le départ.
  • L'enregistrement prend fin 45 minutes avant le départ.

Vérifiez le terminal et les heures d'enregistrement.



Navigation vers la page : Reykjavik